Accompagnement à la rédaction d’offres d’emploi.

Entretien de recrutement

Il faudra un jour que l’on apprenne aux employeurs à rédiger une offre d’emploi. Trop souvent, je tombe sur des annonces énigmatiques, surtout dès qu’il s’agît de demander aux candidats des compétences liées aux nouvelles technologies. Exemple avec cette offre d’emploi :

Assistant administratif

“Maîtrise des logiciels Word et Excel impérative”

Pour la petite histoire, il s’agît d’une annonce publiée par une agence d’intérim pour un CDD à plein temps d’une durée de trois mois. La question qui me brûle les lèvres à chaque fois que je vois ce type d’annonce est double.

Pourquoi Word et Excel ?

Vous avez déjà vu une entreprise recrutant des chauffeurs préciser “parfaite maîtrise de Renault et Citroên ” ? Moi pas.

Admettons que je sois intéressé par cette annonce. Est-ce qu’en tant qu’expert d’Openoffice.org (ce que je ne suis pas au passage) je peux postuler ? Alors évidemment ce n’est pas la première fois qu’un employeur rédige ce genre d’annonce. Il serait déjà plus juste d’indiquer que l’on cherche une personne maîtrisant les outils bureautiques. En même temps, demander à une secrétaire de savoir se servir d’un logiciel de traitement de texte me paraît une évidence. Il est peut-être plus simple de recruter sur titre (BEP secrétariat) ou sur profil (Secrétaire avec expérience). Soit dit en passant j’ai encadré des formations de secrétaires au diaporama assisté et il a fallu que j’explique le principe de “l’enregistrer sous”. Ce qui me laisse perplexe quant à la formation délivrée aux secrétaires.

Qu’entend-on par maîtrise de Word et Excel ?

Comment le recruteur va évaluer ma maîtrise de ces deux logiciels ? Qui peut dire parmi nous qu’il maîtrise ces deux logiciels à la fois ? En fait quelles sont les tâches que l’on va demander à cet assistant administratif ? Rédiger le courrier de l’entreprise et utiliser le publipostage ? Cela me paraît le B.A BA du métier. Établir quelques statistiques en présentant des jolis camemberts ? Rien de plus élémentaire. Utiliser des tableaux de croisés dynamique et faire de la programmation en Visual me paraît relever du niveau de maîtrise.

En plus pour peu que j’envoie ma candidature au format .docx pour montrer que je suis à la page concernant “Word”, il y a fort à parier que le recruteur (ou que l’agence intérimaire en l’occurrence) ne soit pas en capacité de lire mon document.

Aide au recruteur

Si on a souvent mis en avance, la nécessité pour le demandeur d’emploi de s’adapter aux nouvelles technologies, il paraît primordial et essentiel que le recruteur accomplisse la même démarche. Cette démarche demande d’une part à repenser l’organisation en interne. Microsoft ne possède pas le monopole sur le marché du logiciel de bureautique. Il existe des solutions alternatives fiables aux solutions payantes utilisées dans les entreprises : les logiciels libres. “Writter” (les puristes liront OpenOffice.org Writter) est une alternative crédible et sérieuse à “Word”. Et en plus c’est gratuit ! En ces temps de crise budgétaire, il n’y a pas de petites économies (surtout quand on y gagne en qualité). Alors faîtes le pas, allez voir votre Chambre de Commerce et d’Industrie, ou l’Espace Public Numérique le plus proche de chez vous. Renseignez-vous, vous avez tout à y gagner.

Par ailleurs, soyez clairs dans vos profils de recrutements. Ne parlez pas de choses que vous-mêmes ne comprenez pas. Ne demandez pas l’impossible, non plus. Indiquez les tâches à réaliser et laissez les spécialistes juger du niveau de maîtrise demandée. Ce qui vous paraît difficile est peut-être une évidence pour nous. Là encore, allez à la rencontre d’un médiateur numérique dans votre Espace Public Numérique.

Laisser un commentaire