Atteindre l’étoile

Star. Auteur Susanne Nilsson. Licence BY-SA
Star. Auteur Susanne Nilsson. Lycence BY-SA

Parfois à la fin d’un match le protocole laisse la place à la remise des étoiles. Comme l’indique Jean-Baptiste Chauvin sur son site,  la remise des étoiles est souvent décriée et les débats autour des “pro” et des “anti” étoiles sont souvent nourris. Personnellement, je n’ai pas d’avis arrêté sur la question, je n’inclue pas systématiquement ce moment, en tout cas rarement pour désigner le meilleur joueur.

Le meilleur joueur.

Peut-il y avoir un meilleur joueur dans un match ? Sur quels critères pourrait on désigner le meilleur joueur d’un match d’improvisation ? Peut-être sur sa polyvalence en premier lieu. Si je ne sors que sur une catégorie “chantée” en comparée alors que je suis musicien depuis 25 ans, on peut espérer que ma prestation soit de bonne facture. Mais pour savoir si je suis un bon joueur, il ne faut pas s’arrêter sur les catégories dans lesquelles je suis à l’aise, mais plutôt mettre l’accent sur la prise de risque. Cette prise de risque se ferra surtout dans les catégories liées aux auteurs. Mais comment être sur que je suis bien jugé ? Grand spécialiste de l’univers de Zweig (c’est pour l’exemple), je me lance dans une prestation à la manière du dramaturge, il n’est pas dit qu’elle fasse autant mouche que la blague carambar jetée par une de mes partenaires de jeu…Remettre des étoiles est une chose mais évitons de désigner le “meilleur joueur”. Allons y franchement et demandons à une personne de désigner le joueur qu’elle préfère…C’est ce que je demande au préposé à la remise d’étoile. Cela a le mérite d’être complètement subjectif. Parfois les étoiles sont remplacées par des coups de cœur aussi. Dans le même registre j’ai supprimé les chaussons et je fais distribuer des roses en plastique au public avec comme consigne de les jeter sur scène quand une impro leur plaît. Dans une soirée, tout le monde reçoit une part de gratification du public (en dehors des applaudissements) et cela me semble normal, le rôle de chacun est primordial.

La pédagogie de l’étoile.

Avant, je demandais à une personne du public de remettre l’étoile du match. désormais, l’étoile a aussi une vertu pédagogique dans ma ligue. L’étoile est réalisée par un membre de la ligue enfant (les 8-12 ans). Non seulement il réalise l’étoile mais en plus c’est lui qui va la remettre le soir du match. Bien sur nous invitons ses parents au spectacle. La remise de l’étoile change de sens. Elle “force” l’un de nos jeunes à venir à un match et en plus à y être particulièrement attentif. Qu’importe ensuite à qui il remet cette étoile, notre récompense à nous c’est de voir sa fierté quand il rentre dans la patinoire pour ce moment solennel.  Peut-être se dit il d’ailleurs qu’un jour, il recevra lui aussi son étoile.

Leave a Reply