Le Collectif d’Improvisation du Léman a 7 ans

Il y a 7 ans naissait officiellement le Collectif d’Improvisation du Léman.  Si j’ai souhaité créer une association visant à promouvoir les arts improvisés, c’est tout d’abord parce que j’ai découvert le potentiel de cette discipline. Son aspect universel et fédérateur sans commune mesure. Si je me suis lancé dans cette aventure, c’est parce que je savais que la forme associative nous permettrait d’obtenir des facilités ne serait-ce que pour réserver une salle municipale. Pour autant si les statuts sont une chose, le plus important sont les gens qui font vivre ces statuts. Ceux qui aujourd’hui continuent de perpétuer l’esprit du CIL. Et cet esprit se résume dans le premier mot : Collectif.

Read more

[lu] Devenir le meilleur improvisateur du monde (ou presque)

J’ai lu (que dis-je dévoré en fait) le livre de Laurence KATINA intitulé “Devenir le meilleur improvisateur du monde ou presque). J’ai adoré. Le livre est très bien écrit et il est super agréable à lire. Le genre de livre qui se lit d’une traite (mais qui va demander des dizaines de relectures). Le chapitrage est clair, les arguments développés le sont tout autant, bref c’est un régal.

Read more

De l’impro au théâtre conventionnel

Récemment, je m’amusais de la présentation d’un comédien dont le cursus indiquait qu’il avait fait de l’improvisation avant de faire du théâtre conventionnel.  En questionnant l’auteur de cette présentation sur sa définition du théâtre conventionnel, il me renvoya sur une pratique plus ancrée dans l’histoire du théâtre non improvisé.

Read more

Atteindre l’étoile

Parfois à la fin d’un match le protocole laisse la place à la remise des étoiles. Comme l’indique Jean-Baptiste Chauvin sur son site,  la remise des étoiles est souvent décriée et les débats autour des “pro” et des “anti” étoiles sont souvent nourris. Personnellement, je n’ai pas d’avis arrêté sur la question, je n’inclue pas systématiquement ce moment, en tout cas rarement pour désigner le meilleur joueur.

Read more