Eduquer au numérique : cure d’anti anxyogène

60605_4820844647897_1080752108_n

Est-il possible de parler des mondes numériques autrement que par la peur ? Les dangers d’internet, le cyberharcélement, la dépendance au jeu vidéo, les logiciels malveillants, le piratage informatique, l’usurpation d’identité, les propos homophobes de Twitter rythment l’actualité.

Identité numérique

Quand on parle d’identité numérique, les mots qui reviennent sont “contrôler”, “gérer”, “maîtriser”. Nous partons du principe que ce que nous publions peut être retenu contre nous un jour.  Certes, nos publications nous engagent, mais devons-nous craindre les répercussions de celles-ci ? Sommes nous condamnés à enseigner aux plus jeunes “la peur du lendemain” ? En forçant le trait, ne sommes-nous pas en train d’inciter nos jeunes à créer des profils 2.0 lisses, uniformes…et au final sans intérêt ?

Un peu de lâcher prise numérique

Chaque espace de publication a ses règles, ce sont ces règles qui influent sur notre comportement en ligne. Tout comme on ne se tient pas de la même manière à la cantine ou dans un grand restaurant, nos comportements diffèrent sur Facebook ou Linkedin. Apprenons les espaces. Apprenons le fonctionnement de Facebook, son histoire, ses objectifs, ses règles et jouons avec ! Je pense qu’en comprenant ses règles, nous pouvons montrer comment s’éclater avec le web 2.0 tout en induisant ce qu’il ne faut pas faire.

One comment

Laisser un commentaire