Experimente : Ose les possibles

Chemistry laboratory, detailCinquième et dernier billet autour des mots clefs de la médiation numérique. Après Veille, Accompagne, Guide et Utilise voici donc Expérimente.

Il est assez difficile de définir ce que sera un Espace Public Numérique dans cinq ans. Si plusieurs tendances semblent se dessiner, il semble assuré qu’il n’y aura pas de modèle unique. L’Espace Public Numérique dans sa mutation en Espace de Médiation Numérique peut devenir un laboratoire d’essai grandeur nature autour des usages numériques.

Au croisement des chemins

Positionnons l’espace au centre du territoire, il devient la catalyseur des usages numériques du territoires. Il peut être à la fois, l’espace de ressources et le tiers lieux de médiation. Il est le nœud vers lequel convergent les flux numériques du territoire, le lieu des gens.

Dans cet espace, le médiateur va avoir un côté régulateur prononcé. Il sera celui qui aiguille les gens vers les usages et les lieux d’une part. Il sera également celui qui articule les lieux, les usages et les gens entre eux. En ce sens, la qualification de “médiateur” prendra tout son sens, car cette régulation ne se ferra pas sans conflit.

En éclaireur

Positionnons l’espace comme locomotive numérique du territoire, il devient le lieu des innovations numériques du territoire. Il devient l’espace des apprentissages, et l’espace de recherche. Il est le fil qui tirent les flux vers l’avant, le lieu des prospectives.

Dans cet espace, le médiateur va avoir un côté moteur prononcé. Il sera celui qui encourage les innovations, les usages et les transformations. Il agira comme un coach et basera son accompagnement sur le modèle pédagogique de l’essai-erreur. Ainsi dans cet espace, expérimentation sera règle, l’erreur n’étant pas source d’échec mais source d’apprentissage.

En observateur

Positionnons l’espace en retrait du territoire, il devient le lieu d’observation des usages numérique du territoire. Il devient l’espace de l’analyse et l’espace de partage. Il est l’agrégateur des flux, le lieu des enjeux.

Dans cet espace, le médiateur va avoir un côté communicant prononcé. Il sera celui qui recueille, les témoignages et les pratiques. Il sera celui qui questionne, qui interroge et qui retranscrit. Il s’inscrira dans le temps de la remédiation, numérique, bien entendu.

2 comments

Leave a Reply