Grottes virtuelles et médiations numériques, un emboîtement d’appropriations | L’âge du Virtuel

A l’heure où se multiplient les parcours de découverte de sites historiques et archéologiques proposant ce nouveau système de visualisation qu’est la réalité augmentée, alors même que ces pratiques médiatiques et touristiques peinent à trouver leur publics1, le principe des “visites virtuelles” disponibles sur internet ne semble plus poser de question aux experts du patrimoine. Il paraît en effet aujourd’hui évident que ces systèmes de consultation d’un patrimoine numérisé ne se positionnent pas, face au patrimoine tangible, dans une posture concurrentielle ; conséquemment, ce constat a fait d’eux des “impensés” pour ces professionnels qui ne voient dans ces dispositifs numériques que de simples outils, nécessaires et légitimes, de diffusion de leurs savoirs. Pour autant ces derniers interrogent le chercheur par la circulation et la transformation des concepts de patrimoine et de mémoire qu’ils induisent. Ces questions sont d’autant plus pertinentes lorsque ces dispositifs ambitionnent de médiatiser un patrimoine invisible pour le “grand public”.

Source: lageduvirtuel.hypotheses.org

See on Scoop.itmediateur numerique

One comment

Laisser un commentaire