Inclusion Numérique : vers l’infini et au-delà ?

On nous le rappelle assez régulièrement, il y a 13 millions de Français qui sont éloignés des outils numériques. Le gouvernement a élaboré une stratégie d’inclusion numérique pour permettre à ces Français de se rapprocher de ses outils numériques. L’objectif est que chacun puisse utiliser les outils numériques. Cette stratégie  se décline de manière opérationnelle dans les territoires. Mais quels en sont les objectifs ? C’est évidemment à chaque territoire de donner ses éléments de réponse.  Et si vous vous demandez jusqu’où on peut aller, suivez le guide.

Niveau 1 : Les outils

L’objectif ici consiste à apprendre à se servir d’un ordinateur. Assez régulièrement ces ateliers d’initiation à l’informatique s’adressent à des seniors. Ils sont d’ailleurs majoritairement impulsés par le Centre Communal d’Action Sociale.

Concrètement le programme aborde :

  • allumer /éteindre le PC
  • prendre en main l’interface
  • initiation à un logiciel de traitement de texte
  • navigation sur internet
  • recherche
  • création d’une adresse électronique
  • gestion de la boit électronique

Pour un programme basé sur le kit de survie minimum, comptez 20 h. Nous nous adressons à des personnes éloignées du numérique. Certaines d’entre elles peuvent avoir des difficultés de langage ou des difficultés d’apprentissage.

Notons que je parle d’apprentissage sur un ordinateur comme postulat. Pour autant une déclinaison sur tablettes ou smartphones peut être envisagée.

Niveau 2 : les usages

Apprendre à se servir d’un appareil est une chose. Cependant les possibilités étant infinies, il nous faut déterminer des usages sur lesquels nous allons accompagner le public. L’accompagnement collectif est le plus souvent organisé sous forme d’atelier. Un atelier d’inclusion numérique dure deux heures. Plus court vous n’atteignez pas votre objectif, plus long vous perdez votre auditoire. Ces ateliers vont être mis en place soit par la collectivité elle-même, soit par des partenaires. Les partenaires vont cibler les ateliers en fonction de leurs besoins propres.

Ainsi la Caisse Primaire d’Assurance Maladie pourra conduire un atelier sur la création d’un compte Amélie mais pas sur la gestion d’une page Facebook. A l’inverse, la Chambre de Commerce et d’Industrie proposera ce service si vous faîtes partie de son public cible.

Au palmarès des ateliers proposés citons les ateliers de démarche administrative et les ateliers d’insertion professionnelle.

Combien d’ateliers différents sont ils proposés ? Combien d’ateliers faut-il pour atteindre un objectif spécifique ? Si vous vous posez ces questions c’est plutôt bon signe. J’y répondrais dans un billet à venir sur les médiations.

Niveau 3 : les enjeux

Vous avez mis en place un atelier d’insertion professionnelle par le numérique et vous vous dites que ça serait quand même judicieux d’expliquer les principes de l’identité numérique.

L’association des parents d’élèves vous sollicite pour faire une conférence sur les dangers des écrans. Voici parmi tant d’autres deux exemples d’enjeux liés au numérique. Le propre d’un enjeu est qu’il ne nécessite pas nécessairement de phase manipulatoire. Autrement dit la question des “enfants et des écrans” peut parfaitement être abordée sans allumer un ordinateur.

C’est le format de médiation choisie qui va déterminer la durée de la séance. Celle-ci ne peut pas durer moins d’une heure et au-delà de deux heures, il est plus prudent d’envisager un découpage.

Niveau 4 : les défis

Pour aborder les défis, il faut à la fois une volonté politique forte et des moyens alloués en conséquence. L’inclusion numérique est ici perçue comme un outil pour renforcer l’attractivité d’un territoire, pour renforcer la capacité d’agir du citoyen par exemple. Les enjeux liés à l’inclusion numérique sont couplés avec ceux liés à la transition écologique et à la transition démocratique en particulier. L’open-data, les civic-tech, les communs font partie de votre vision stratégique d’ensemble. Vous avez la vision d’une ville intelligente, inclusive, sociale , écologique et numérique. Vous voulez embarquer votre territoire dans un territoire apprenant et l’inclusion numérique n’est qu’un outil parmi d’autres pour mettre en oeuvre votre vision. Vous vous appuierez sur une feuille de route, un schéma directeur des usages numériques/ Si vous cherchez un chef de projet pour décliner votre projet de manière opérationnelle, contactez-moi !

Une pensée sur “Inclusion Numérique : vers l’infini et au-delà ?

Laisser un commentaire