Le Collectif d’Improvisation du Léman a 7 ans

Il y a 7 ans naissait officiellement le Collectif d’Improvisation du Léman.  Si j’ai souhaité créer une association visant à promouvoir les arts improvisés, c’est tout d’abord parce que j’ai découvert le potentiel de cette discipline. Son aspect universel et fédérateur sans commune mesure. Si je me suis lancé dans cette aventure, c’est parce que je savais que la forme associative nous permettrait d’obtenir des facilités ne serait-ce que pour réserver une salle municipale. Pour autant si les statuts sont une chose, le plus important sont les gens qui font vivre ces statuts. Ceux qui aujourd’hui continuent de perpétuer l’esprit du CIL. Et cet esprit se résume dans le premier mot : Collectif.

Collectif parce que nous, les fondateurs, voulions que cette association présente plusieurs formes artistiques. Si le théâtre d’improvisation est la vitrine, il n’en demeure pas mois que le CIL s’exprime aussi en musique, ou en empruntant au théâtre conventionnel ou encore en en allant dans la rue. Aujourd’hui encore, quelqu’un qui entre dans cette compagnie de théâtre doit s’attendre à tout et surtout à l’improbable. Chaque année, je vois la CIL se renouveler tout en perpétuant une certaine tradition. Collectif parce que nous souhaitions que cette association soit un lieu dans lequel chacun puisse prendre sa place. S’il y a un président d’association, c’est  pour les aspects réglementaires. Mais à chaque séance quelqu’un peut prendre le groupe en mains et le diriger. A chaque instant chacun peut proposer une idée et il aura le soutien du groupe pour l’appuyer. Tout le monde peut entrer au CIL, il n’y a pas de niveau, pas de test, pas d’attendus autres que celui de se faire plaisir. Chacun est important. Que cela soit celui qui mène l’association, qui gère les comptes tout comme celui qui joue, qui tient la buvette, qui réalise les affiches et même celui qui vient juste en spectateur profiter du spectacle. 7 ans plus tard je suis toujours surpris de voir ce que proposent ceux qui ont pris désormais la suite du Collectif d’Improvisation du Léman.Continuez de surprendre chers amis. Un jour peut-être nous nous retrouverons dans la patinoire.