Le travail par objectifs

4600503019_368e08f915_oPour mes ateliers de coaching hebdomadaire, j’aime travailler par objectif. J’associe les élèves à la détermination de cet objectif. Nous fixons donc un objectif pour chaque période, qui est encadrée elle-même pendant les vacances scolaires (nous n’avons pas accès à nos locaux de répétition pendant les vacances scolaires). Ainsi de janvier à février nous avons eu cinq ateliers. Lord du dernier atelier du mois de décembre, j’ai donc interrogé mes élèves sur quelles étaient leurs envies pour cette période de cinq séquences. Nous nous sommes mis d’accord pour travailler sur les catégories. Lors du premier trimestre, nous avions travailler sur la construction de l’histoire avec comme objectif de créer un conte improvisé de Noël à la fin de la période. Ce qu’il y a de bien au fait de fixer un objectif auquel tout le monde adhère, c’est que cela créé une certaine émulsion dans le groupe. On sait d’avance quel sera le critère d’évaluation et dans quelle direction on avance. Ainsi quand nous avons fait des ateliers sur la construction des personnages, chacun avait en tête que pour notre conte de Noël nous aurions besoin de personnage. L’atelier prenait plus de sens et donner du sens à l’atelier a permis de le réaliser avec plus d’intérêt. Sur la période mars-avril, nous avons décidé de travailler sur la catégorie “comédie musicale” et tout le monde s’attend à faire au moins un atelier chanté et un atelier dansé.

Ces objectifs opérationnels jouer une comédie musicale, créer un conte, connaître quinze catégories) ne m’empêchent pas de travailler sur les objectifs plus généraux liés à l’improvisation, bien au contraire. Ainsi si la prochaine séquence a pour objectif de jouer une comédie musicale, elle permettra surtout de travailler sur l’écoute et la mise en scène. La comédie musicale ne servant que de prétexte pour donner corps à ces deux notions.

One comment

Leave a Reply