Portrait d’usager : Nadège

Auteur : Spirit-Fire. Licence : By
Auteur : Spirit-Fire. Licence : By

Après vous avoir dressé le portrait de Toni, je vous propose celui de Nadège. Comme précédemment, les identités sont fictives, mais les cas sont réels et comme le mentionne Allisson Gaulier dans son commentaire, il ne s’agît pas de cas isolé, mais de ce que l’on pourrait considérer comme des archétypes. Pour ce portrait, j’utilise la méthode du cadavre exquis en prenant des éléments de plusieurs usagers pour n’en faire qu’un seul, l’usager connecté. Cet usager connecté est intéressant à double titre car il nous interpelle d’une part sur le regard que nous posons sur ceux qui ne sont pas isolés des mondes numériques. D’autre part, il remet en cause la notion de lieu. Dans la consultation médiation numérique, il est fait référence aux “lieux de médiation numérique qui assurent une fonction d’accueil public, offrent un accès à l’Internet et de proposent un accompagnement humain averti et qualifié pour permettre aux citoyens de s’approprier les technologies numériques”. A cette notion de lieu, je préfère lui substituer la notion d’espace.

Continue reading “Portrait d’usager : Nadège”

Portrait d’usager : Toni .

Auteur : Tetsumo . Licence : By
Auteur : Tetsumo . Licence : By

Il n’est pas toujours facile d’expliquer ce qu’est ou ce que fait un médiateur numérique. Par ailleurs, Axelle Lemaire, secrétaire d’état chargée du numérique a initié une consultation publique pour inviter, pendant trois mois, l’ensemble des acteurs de la médiation numérique à élaborer un cadre d’action commun. Ce cadre a pour ambition d’identifier les initiatives innovantes et de donner de la visibilité aux actions de médiation menées sur le territoire national. Pour ma part, au-delà de mes contributions sur le portail ad hoc, voici quelques tranches de vies rencontrées dans mon Espace Public Numérique. Les identités sont fictives, mais les cas sont rééls. Commençons par Toni.

Continue reading “Portrait d’usager : Toni .”

Ask :le réseau social qui pose question

“The Answer” Licence BY. SA . Auteur : llamnudds

Ask.fm est un média  social utilisé par environ 1,3 million de français dont la moitié sont âgés de moins 17 ans (médiamétrie, juin 2013). Le principe en est relativement simple, les utilisateurs communiquent entre eux en posant et en répondant à des questions. Mais depuis quelques jours Ask est aussi la nouvelle bête noire de David Cameron qui a appelé au boycott des réseaux sociaux “abjects”.

Continue reading “Ask :le réseau social qui pose question”

Du digital native à l’illectré

Illustration ©Simon CARUSO. www.simoncaruso.com
Illustration ©Simon CARUSO. www.simoncaruso.com

Il y a encore quelques mois, on nous parlait des “digital natives” comme des surdoués de l’internet, partant du principe que cette génération Y née avec l’internet avait nativement le code source en elle…Ces jeunes n’avaient ni besoin d’être formés, ni d’être éduqués aux pratiques numériques. Et puis il y a quelques jours cet article de slate nous rappelle qu’il y a 10 millions de français qui “souffrent d’illectronisme…

Continue reading “Du digital native à l’illectré”

Fracture numérique et e-inclusion au Conseil National du Numérique

Le gouvernement a demandé au Conseil National du Numérique de lui adresser ses recommandations sur les questions de fracture numérique et d’inclusion numérique.Le Conseil National du Numérique organise une consultation pour échanger sur ce sujet à son siège. Le ticket d’entrée pour participer aux “vendredis contributifs” est la rédaction d’une contribution écrite préalable.  Sur la forme je m’étonne que cette autorité n’ait pas mis en place un espace collaboratif, mais revenons au fond.

Définition de l’e-inclusion

Cette définition est celle issue du groupe de travail qui s’est déjà réuni une fois. A noter que l’e-inclusion est abordée sous son angle social, ce qui me paraît une bonne chose.

“Le groupe de travail propose de définir l’ « e-inclusion » comme « l’inclusion dans une
société et une économie où le numérique joue un rôle essentiel ». Il s’agit d’une
inclusion sociale au sens large, y compris professionnelle, économique et citoyenne.
Si l’e-inclusion ne se rajoute pas à l’inclusion sociale ou économique, si elle n’en
change pas la signification, en revanche elle en change les conditions et les moyens.
Nous considérons donc l’inclusion comme qualifiant le fait d’être un citoyen actif et
autonome de la société dans laquelle il vit, où le numérique joue un rôle essentiel.”

Contribution de la Médiation Numérique

A lire les questions que pose le Conseil national du Numérique, il semble évident que les acteurs de la médiation numérique sont sollicités. Malheureusement, à défaut de représentation nationale, d’association susceptible de répondre collectivement, les contributions vont donc être rendues “individuellement” (espérons tout de même que deux ou trois acteurs s’accordent sur une contribution commune comme cela fut le cas pour l’appel lancé il y a quelques semaines). C’est à titre individuel que je vais apporter ma contribution à cette consultation en mettant en avant le rôle des Espaces Publics Numériques dans le cadre d’une politique publique d’e-inclusion.

Les seniors numériques

Skype

En matière d’usages, les plus de 55 ans seraient les plus connectés à internet en France.  Christians Bensi, sur son blog “informer autrement” revient sur le rapport de la société américaine Comscore.

Dans les Espaces Publics Numériques, les seniors, constituent la principale part des usagers des ateliers d’initiation. Continue reading “Les seniors numériques”

Médiation Numérique et Médiateurs Numériques

Dans quelques jours, je vais recevoir une notification de mon hébergeur pour renouveler ce nom de domaine. En répondant par l’affirmative, je ferrais rentrer ce blog dans sa quatrième année d’existence (déjà !). Par le biais de l’écriture, j’ai pu me questionner sur ma pratique professionnelle propre et au-delà m’interroger sur le sens de la médiation numérique dans le champ social. Ce qui est gratifiant dans ce type d’exercice est d’être cité, repris, décrié (très rarement) bref de se rendre compte que les questions que l’on pose sont un minimum pertinentes, même si elles sont parfois maladroites. C’est l’exercice de la naïveté, du dire tout haut ce que je pense tout bas (et d’autres aussi parfois). Il est amusant de constater comment un espace “personnel” (bien que public) est perçu par d’autres. J’ai parfois souri sous les “ah c’est toi qui publie ce blog ?”. Encore aujourd’hui je me demande pourquoi nous sommes si peu nombreux à nous interroger sur le sens de notre travail.

L’un des principaux points d’écueil rencontré a été celui de considérer que “médiateur numérique” n’est pas un métier en soit. La “médiation numérique” serait d’avantage une posture, un peu comme “l’éducation populaire”. Quoiqu’il en soit cette posture doit bien être incarnée par des gens et qu’importe finalement qu’ils soient “animateurs”, “médiateurs”, “éducateurs” ou “professeurs”.  Ce qui importe c’est que ces personnes intègrent l’éducation aux médias dans leurs pratiques quotidiennes. Ce qui importe également est que ceux qui souhaitent le faire sans en avoir les moyens puissent se tourner vers ce “facilitateur” qu’est le médiateur numérique. Si la “médiation numérique” est une posture, elle doit également avoir des valeurs.

Il me semble que malgré la diversité des profils qui se reconnaissent dans le champ de la médiation numérique (y compris d’ailleurs dans le champ des cliniciens) on peut trouver comme plus petit dénominateur commun celui de l’accompagnement. Cet accompagnement est pensé pour tous les publics (même si telle action peut cibler plus spécifiquement une frange fine du public) y compris les personnes morales (comme les associations, les offices de tourisme, les collectivités). Qui dit accompagnement dit point de départ et point d’arrivée et donc cheminement. Ce cheminement est quant à lui conçu pour permettre à l’accompagné de prendre mieux conscience de son environnement (du “moi” des psychologues au “cyberespace”). Le numérique est un moyen, un “outil” de médiation. La médiation numérique est tour à tour une “méthode”, un “outil”, une “posture”…

Ce qui m’apparaît inéluctable et indispensable est de créer des convergences entre ces différentes approches et ses différents acteurs. La convergence permettrait de partager nos cheminements et de positionner dans la complémentarité.  C’est dans ce sens,qu’en ce qui me concerne, j’ouvre cet espace aux contributions extérieures.

Médiations Numériques et Open Data

Stickers

“C’est le rôle des Espaces Publics Numériques que d’accompagner les citoyens sur l’opendata”. Voilà une position qui aura fait consensus aux rencontres “Médiations Numériques et Open Data” organisées par ArsenicPaca. Cette position est d’autant plus intéressante qu’elle est un curseur fort de l’évolution du métier.

Continue reading “Médiations Numériques et Open Data”

Coworking et médiation numérique

Beaufort Coworking

La semaine mondiale du coworking vient de se terminer (elle s’est déroulée du 14 au 20 janvier) et j’ai eu la chance de participer à une rencontre de porteurs de projets à Annecy. Fin décembre Internet Actu et la Délégation aux Usages de l’Internet se sont penchés sur le devenir des Espaces Publics Numériques. De mon point de vue le coworking est une des transformations possibles de l’EPN, voir son présent.

Continue reading “Coworking et médiation numérique”