La génération Z à l’école numérique

7770588647_depuis-dix-ans-la-ville-d-elancourt-a-investi-pres-de-deux-millions-d-euros-pour-mettre-ses-ecoles-a-l-heure-du-numeriqueDans quelques heures c’est la rentrée des classes et on va nous parler de l’école numérique. Nous en parler c’est une évidence, mais la faire c’est une autre histoire. Et comme pour joindre le geste à la parole, notre ministre de l’Education Nationale demande à ce que l’application Pokémon Go soit bridée : “J’ai demandé un rendez-vous avec Niantic pour qu’il n’y ait pas de Pokémon rares dans les établissements scolaires”, a répondu Najat Vallaud-Belkacem, interrogée au sujet de Pokémon Go, le jeu vidéo qui fait fureur, lors de sa conférence de presse pour la rentrée 2016 invoquant le risque sécuritaire.

Continue reading “La génération Z à l’école numérique”

Tiers Lieux et ruralité

IMG_0925Dans le cadre des rencontres Ruralitic qui se sont déroulées au Château de Vixouze j’ai été invité à participer à la table ronde concernant les Tiers Lieux. En premier lieu ce sont les questions d’accès au réseau qui ont dominé ces deux jours de rencontre. Il y a incontestablement un décalage entre les taux de couverture annoncés par les opérateurs et la perception qu’en ont les usagers. La vérité de Paris n’est pas celle du terrain….

Continue reading “Tiers Lieux et ruralité”

Portrait d’usager : Nadège

Auteur : Spirit-Fire. Licence : By
Auteur : Spirit-Fire. Licence : By

Après vous avoir dressé le portrait de Toni, je vous propose celui de Nadège. Comme précédemment, les identités sont fictives, mais les cas sont réels et comme le mentionne Allisson Gaulier dans son commentaire, il ne s’agît pas de cas isolé, mais de ce que l’on pourrait considérer comme des archétypes. Pour ce portrait, j’utilise la méthode du cadavre exquis en prenant des éléments de plusieurs usagers pour n’en faire qu’un seul, l’usager connecté. Cet usager connecté est intéressant à double titre car il nous interpelle d’une part sur le regard que nous posons sur ceux qui ne sont pas isolés des mondes numériques. D’autre part, il remet en cause la notion de lieu. Dans la consultation médiation numérique, il est fait référence aux “lieux de médiation numérique qui assurent une fonction d’accueil public, offrent un accès à l’Internet et de proposent un accompagnement humain averti et qualifié pour permettre aux citoyens de s’approprier les technologies numériques”. A cette notion de lieu, je préfère lui substituer la notion d’espace.

Continue reading “Portrait d’usager : Nadège”

Portrait d’usager : Toni .

Auteur : Tetsumo . Licence : By
Auteur : Tetsumo . Licence : By

Il n’est pas toujours facile d’expliquer ce qu’est ou ce que fait un médiateur numérique. Par ailleurs, Axelle Lemaire, secrétaire d’état chargée du numérique a initié une consultation publique pour inviter, pendant trois mois, l’ensemble des acteurs de la médiation numérique à élaborer un cadre d’action commun. Ce cadre a pour ambition d’identifier les initiatives innovantes et de donner de la visibilité aux actions de médiation menées sur le territoire national. Pour ma part, au-delà de mes contributions sur le portail ad hoc, voici quelques tranches de vies rencontrées dans mon Espace Public Numérique. Les identités sont fictives, mais les cas sont rééls. Commençons par Toni.

Continue reading “Portrait d’usager : Toni .”

Coworking et médiation numérique

Beaufort Coworking

La semaine mondiale du coworking vient de se terminer (elle s’est déroulée du 14 au 20 janvier) et j’ai eu la chance de participer à une rencontre de porteurs de projets à Annecy. Fin décembre Internet Actu et la Délégation aux Usages de l’Internet se sont penchés sur le devenir des Espaces Publics Numériques. De mon point de vue le coworking est une des transformations possibles de l’EPN, voir son présent.

Continue reading “Coworking et médiation numérique”

L’EPN un acteur du numérique ?

Ce jeudi 22 novembre Renaissance Numérique a animé une série de débats participatifs réunissant 400 acteurs du numérique autour de la question : le numérique pour sortir de la crise. Ce qui m’a intrigué dans cette rencontre (comme dans d’autres rencontres du même acabit) c’est l’absence des Espaces Publics Numériques. D’où une interrogation simple : les Espaces Publics Numériques peuvent ils être considérés comme des acteurs du numérique ? Question à laquelle je réponds bien évidemment oui.

Continue reading “L’EPN un acteur du numérique ?”

Accompagne : vise les sommets

"Watch your step"Deuxième billet autour des cinq mots clefs de la médiation numérique. Le précédent billet abordait la question de la veille, celui ci abordera la notion d’accompagnement.

L’accompagnement est par essence la plus-value d’un Espace Public Numérique, c’est l’accompagnement qui va permettre de distinguer un EPN d’un cybercafé par exemple.Aussi deux questions me paraissent importantes à se poser dans cette notion d’accompagnement. Qui accompagne t-on et vers quels objectifs ?

Continue reading “Accompagne : vise les sommets”

Veille. Sois dans les réseaux.

Veille St Girons 3

Premier billet d’un série consacrée aux 5 mots clefs de la médiation numérique que je propose dans cette présentation. La curiosité devrait être la principale qualité recherchée pour un médiateur numérique. Cette curiosité se traduit, à mon sens, dans la mise en place d’une veille. Cette veille doit se concevoir en ligne et hors ligne.

Continue reading “Veille. Sois dans les réseaux.”

Un ENT à l’école ? Pour quoi faire ?

School.

Il y a quelques temps de cela, le parent que je suis a entendu parler de la possible mise en place d’un Environnement Numérique de Travail (ENT) dans l’école de ses enfants. Je ne sais quel crédit il faut donner à la rumeur, mais je n’ai pu m’empêcher de me poser la question : un ENT pour quoi faire ?

Favoriser la relation école / parents

Quand j’entends les professionnels de l’éducation nationale présenter l’ENT a l’école, ils mettent souvent comme premier objectif de renforcer (ou favoriser) la communication entre l’école et les parents. Pour autant si le projet n’est pas accompagné, c’est exactement l’effet inverse qui peut se produire. Ainsi lors de la mise en place d’un Environnement Numérique de Travail , les élèves et les enseignants sont formés à l’utilisation de l’outil, mais pas les parents.Une étude récente réalisée par ARDESI3 (Agence régionale pour le développement d’une société de l’information) sur les espaces Cyber-base® et les ENT montre que 24% des 5800 foyers interrogés en Midi-Pyrénées souhaiteraient bénéficier d’un accompagnement pour utiliser ces ENT.

Il y a fort à parier que la mise en place d’un ENT dans une école au cœur d’un quartier populaire soit encore plus compliquée. Quand on prend en compte que seuls 34 % des personnes aux plus faibles revenus ont un ordinateur à domicile et 28,2 % une connexion Internet contre respectivement 91 % et 87,1 % pour les revenus les plus élevés, on imagine aisément que l’outil numérique n’est pas le plus approprié pour renforcer la communication entre l’école et les parents.

Des outils et des usages

On parle souvent d’outils mais plus rarement d’usages. Je suis perplexe sur la pertinence de mettre en place un nouvel outil quand je vois les usages des outils existants. Si l’objectif de l’école est de mieux communiquer avec les parents par le biais du numérique il peut être intéressant de faire un état des lieux de l’existant. Un ENT est il une bonne chose dans une école qui n’a pas mis à jour son site internet depuis plus d’un an ? Permettez-moi d’en douter.

Quelque soit la solution retenue, elle ne peut ignorer les acteurs de cette solution. Un ENT et au-delà, un outil numérique, ne peut être pertinent que s’il est accompagné.  Il apparaît  que les Espaces Publics Numériques peuvent jouer un rôle prépondérant dans l’accompagnement à ces nouvelles formes de médiation en s’inscrivant dans une logique de politique numérique à l’échelle du territoire.

Eduquer au numérique, les enseignants ne sont pas seuls

Four Laptops Per Child« Plus de 4000 lieux publics d’accès à l’internet sont ouverts en France, dans lesquels un ou plusieurs animateurs multimédias accompagnent, initient chacun à maîtriser et bien utiliser ces outils et services offerts par internet et plus largement par les technologies de l’information et de la communication.»

(Netpublic.fr)

 

Des ressources locales

Ces lieux d’accès publics à internet plus communément appelés Espaces Publics Numériques (EPN) sont souvent des lieux financés par les collectivités locales. Ces EPN ont toute légitimité pour accompagner les enseignants dans leur approche personnelles des mondes numériques. Au-delà des enseignants, les EPN peuvent s’inscrire parfaitement dans une dynamique locale. Depuis de nombreuses années les EPN s’inscrivent dans des campagnes nationales visant à réduire la fracture des usages numériques.

Ainsi en février les EPN sont invités à proposer des animations en lien avec le programme « Internet plus sur » (Safer Internet Day) destiné à promouvoir une utilisation plus sûre et plus responsable de l’Internet fixe et mobile chez les jeunes. Comment ne pas y voir un lien évident avec le module « naviguer dans un environnement plus sur » du B2i ?

Le numérique pour tous

Au-delà de la formation des enfants à un usage maîtrisé des nouvelles technologies, il est primordial que ces notions puissent s’exporter en dehors de l’école. Pour ce faire, il me paraît primordial d’associer les parents à la démarche. Les parents sont parfois en recherche de clefs de lecture des usages numériques, ils se sentent parfois dépassés et se rangent derrière la soit-disante maîtrise technique de leurs enfants pour ne pas les accompagner dans leurs usages numériques. Là encore, l’EPN est un interlocuteur naturel pour conforter le parent dans son rôle pédagogique vis à vis des nouvelles technologies. Il ne s’agît pas d’apprendre aux parents à Twitter, mais à les aider à comprendre ce que font leurs enfants dans les mondes numériques pour qu’ils puissent mieux se positionner. Bien entendu une initiation à Twitter est toujours possible dans un EPN.

A propos de l’utilisation d’un service web ou d’un logiciel, l’EPN peut accompagner l’adulte dans sa prise en main de l’outil. Demain, un enseignant d’une commune souhaite utiliser Twitter en classe. En venant dans un EPN, il pourra comprendre le fonctionnement de Twitter et apprendre à s’en servir. Il pourra bénéficier en outre de la veille qu’il effectue pour être mis en lien avec des collègues enseignants qui utilisent déjà Twitter. Enfin, il pourra solliciter l’EPN sur une fonctionnalité précise de l’outil dans 3 ou 4 mois. Charge à l’enseignant de savoir ensuite comment il va l’utiliser dans sa classe. Et pourquoi ne pas s’appuyer sur l’EPN quand la collectivité va équiper ses écoles de tablettes tactiles ? L’EPN accompagne des seniors, des demandeurs d’emplois, des personnes illettrées, des personnes en situation de handicap aux usages numériques, pourquoi ne pourrait il pas accompagner les enseignants ? Cette question se pose d’autant plus lorsque dans l’EPN de votre commune le médiateur numérique est titulaire du C2i2e éducation…

« L’école ne s’arrête pas à ses murs » déclarait Vincent PEILLON à l’assemblée de Ludovia2012, franchira t-elle la porte des EPN ?