Faut-il publier des photos d’enfants sur Internet ?

Qui n’a pas vu défiler sur son mur d’actualités des photos d’enfants (parfois pas encore nés) dans toutes les situations possibles et inimaginables ? Que deviennent ces photos une fois en ligne ? Quel impact ces photos peuvent elles avoir sur la construction identitaire de l’enfant ? A quel âge peut on associer l’enfant à la publication de sa propre photo ? Telles sont quelques unes des questions qui peuvent être abordées au sein d’un C@fé parentalité sur ce thème, sans oublier bien entendu toutes les questions que se posent les parents sur ce sujet…Deux heures pour échanger entre parents des usages numériques de nos enfants sous la supervision bienveillante d’un expert en médiation numérique.

Read more

Un téléphone portable, à quel âge ?

A quel âge offrir un téléphone portable à son enfant ? Quels sont les différents types de forfaits pour les jeunes existant ? Quels sont les usages des smartphones des adolescents ? Comment les accompagner dans leurs usages numériques sur portables ? Telles sont quelques unes des questions qui peuvent être abordées au sein d’un C@fé parentalité sur ce thème, sans oublier bien entendu toutes les questions que se posent les parents sur ce sujet…Deux heures pour échanger entre parents des usages numériques de nos enfants sous la supervision bienveillante d’un expert en médiation numérique.

Read more

Kit d’organisation d’un C@fé des P@rents

  Au fil des ans j’ai mis en place plusieurs formats pour causer numérique avec les adultes relais dont le c@fé des p@rents. L’objectif de ce rendez-vous est relativement simple : créer un espace convivial de dialogues autour des mondes numériques. Chaque session nous abordons une thématique différente que nous étayons de nos expériences de Parents. Dans ce rendez-vous le plus important est de parler et d’échanger les points de vue. L’animateur est là pour collecter, disséquer, expliquer éventuellement mais dans tous les cas ne pas juger.

Read more

Tiers Lieux et ruralité

Dans le cadre des rencontres Ruralitic qui se sont déroulées au Château de Vixouze j’ai été invité à participer à la table ronde concernant les Tiers Lieux. En premier lieu ce sont les questions d’accès au réseau qui ont dominé ces deux jours de rencontre. Il y a incontestablement un décalage entre les taux de couverture annoncés par les opérateurs et la perception qu’en ont les usagers. La vérité de Paris n’est pas celle du terrain….

Read more

Coopération entre bibliothécaires et animateurs multimédia

J’ai assisté ce jeudi 30 avril à une très belle journée d’étude appelée “Animateurs multimédia et bibliothécaires, une coopération en construction”. J’ai mis en ligne un “Storify” de cette journée à partir des tweets de quelques uns des participants. Retour vers le futur Le premier Espace Public Numérique a ouvert en 1995. En vingt ans la mission de ces Espaces Publics Numérique a considérablement évolué passant d’une accès à l’outil à un lieu de littératie numérique.Celle-ci consiste en «l’aptitude à comprendre et à utiliser le numérique dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses compétences et capacités» (OCDE, 2000). Au fil des années l’animateur multimédia est ainsi devenu médiateur numérique. En 2011 déjà j’écrivais un article sur cette évolution de posture. Quand j’ai crée ce blog, je me suis arrêté sur “médiateur numérique” je m’étais inspiré de la fonction de “médiateur du livre” des bibliothécaires. Par ailleurs, la définition de la médiation numérique donnée par Silvère Mercier fait d’ailleurs référence. D’une part car il s’agît à ma connaissance de la première définition du vocable et d’autre part parce qu’elle est donnée par un bibliothécaire (à relire sur le blog de Silvère Mercier). Cette définition peut complètement s’appliquer au champ des Espaces Publics Numériques. Pour autant en assistant à ces rencontres de Romans j’ai comme eu le sentiment que le rapprochement entre l’animation multimédia (ou médiation numérique) et les bibliothèques peinait à se faire. Le blues de l’animateur multimédia. L’animateur multimédia serait isolé, cherchant de la légitimité à sa présence et n’étant pas intégré à la médiathèque. Pourquoi ? Parce qu’il n’est pas bibliothécaire, qu’il ne gère pas de collection, qu’il n’a pas un DUT métier du livre (dans lequel on ne cause que très peu numérique de ce que j’ai compris), parce qu’il n’est pas dans le “moule”. Et pourtant c’est exactement pour cela qu’on l’embauche : pour sa capacité à être disruptif, pour sa capacité à animer des ateliers avec le public, à être innovant et à être transversal. Deux logiques de fonctionnement distinctes, d’une part

Read more